« Centres de production de l’âge du Fer : l’habitat de La Tène ancienne de Hochdorf (commune d’Eberdingen, Bade-Württemberg) », Jörg Biel

par Ariane Ballmer

Jörg Biel, « Centres de production de l’âge du Fer : l’habitat de La Tène ancienne de Hochdorf (commune d’Eberdingen, Bade-Württemberg) », dans L’âge du fer en Europe - Mélanges offerts à Olivier Buchsenschutz. Sous la direction de Sophie Krausz, Anne Colin, Katherine Gruel, Ian Ralston, Thierry Dechezleprêtre, Éditions Ausonius, Collection Mémoires (32), Bordeaux, 2013, p. 157-166.

L’article de Jörg Biel se concentre sur les fouilles menées autour du fameux tumulus princier de Hochdorf entre 1989 et 2000. Dans le secteur du lieu-dit « Reps » à l’ouest de la tombe, un habitat de La Tène ancienne a été dégagé entre 1989 et 1993. La délimitation originale de l’habitat n’est pas connue. Une observation sans doute frappante du point de vue de l’organisation spatiale est l’occupation laténienne s’étendant jusqu’au pied du tumulus princier hallstattien et même autour de celui-ci.

Dans la partie la mieux conservée du secteur « Reps », des restes de fossés palissadés, des alignements de poteaux de clôture, plus de 130 fosses-silos et 40 maisons semi-enterrées ont été découverts. Plusieurs de ces bâtiments ont une dimension exceptionnelle avec une superficie maximale de 40 m2. L’intérieur des bâtiments a également révélé des foyers et des surcreusements servant aux installations de métiers à tisser et d’un atelier de bronzier. De très nombreuses fusaïoles et pesons de métier à tisser ainsi que quelques aiguilles, des navettes et deux couteaux confirment la présence d’ateliers de textile. En plus de l’atelier de bronzier, la découverte d’outils, de creusets, de moules, de scories, de gouttes et de résidus de coulée ainsi que de battitures – répartis sur l’ensemble de la zone – témoigne d’une importante production d’objets en métal.

Tandis que la métallurgie et l’artisanat du textile sont fréquents dans les habitats de l’âge du Fer, la « densité, concentration, localisation » de cette « production massive » (p. 161) comme elle peut être constatée à Hochdorf est exceptionnelle. Par ailleurs, l’artisanat ne se concentre pas seulement dans certaines zones, mais est présent sur toute la surface fouillée. Les cabanes semi-enterrées de Hochdorf ne semblent pas avoir servi uniquement d’ateliers de production mais également d’habitation.

Le statut particulier du site est souligné par la présence de quelques tessons de céramique attique, de restes de plantes importées, d’une balance de précision en bronze et d’une quantité importante de céramique tournée ou tournassée.

Le centre de production de Hochdorf est daté de La Tène A et B1. Le site appartient donc au phénomène hallstattien occidental caractérisé par des centres de production souvent en relation avec un site princier et daté du Hallstatt final et de La Tène ancienne (par exemple Benzenzimmern/Ipf, Bourges Port Sec/Bourges, Heuneburg, Bragny, Sévaz/Châtillon sur Glâne). Jörg Biel conclut son article notamment avec une hypothèse avancée par Olivier Buchsenschutz en 2010, celle qu’il existe « une relation intrinsèque entre les complexes princiers des Celtes anciens et les oppida plus tardifs, voire d’une continuité de l’aristocratie celtique » (p. 164).


Ariane Ballmer post-doctorante AOrOc


Articles de la rubrique