NUMEAR - Numismatique : méthodes et actualité de la recherche

Introduction

Introduction au premier séminaire doctoral de numismatique Numismatique C’est la science des monnaies et médailles. Elle est particulièrement utile pour les recherches en histoire ancienne (romaine et grecque) et elle sert aussi en archéologie comme critère de datation. , qui s’est tenu le 5 mars 2016 à Paris. Il a été organisé par Thomas BARDIN (doctorant, Université Louis Lumière – Lyon 2, UMR 5189 HiSoMA) ; Solène CHEVALIER (doctorante, École Pratique des Hautes Études IVe section, UMR 8546 AOROC) ; Élodie PARIS (doctorante, Université Paul Valéry-Montpellier 3, UMR 5140 ASM ; École Normale Supérieure, UMR 8546 AOROC).

La numismatique Numismatique C’est la science des monnaies et médailles. Elle est particulièrement utile pour les recherches en histoire ancienne (romaine et grecque) et elle sert aussi en archéologie comme critère de datation. est une science ancienne remontant au XVIe siècle, longtemps associée aux pratiques antiquaires. Considérée alors comme un « bel objet », essentiellement réduite aux seules images, la monnaie voit son étude se construire progressivement. Avec l’évolution de la numismatique comme discipline auxiliaire de l’histoire, grâce à de nouvelles approches méthodologiques et au développement de l’archéologie, la monnaie retrouve sa place de source primaire parmi les autres et son étude – plurielle – connaît un nouvel essor.

Le nombre de thèses soutenues depuis vingt ans et actuellement en cours dans ce domaine témoigne de cette vitalité retrouvée. Les perspectives ouvertes par le développement de l’histoire quantitative et des humanités numériques continuent d’alimenter les recherches en permettant la réalisation de corpus Corpus Un corpus est un ensemble de documents, artistiques ou non (textes, images, vidéos, etc.), regroupés dans une optique précise. toujours plus pertinents. Le croisement des spécialités historiques, iconographiques et archéologiques a précisé nos reconstitutions des économies monétaires. Il est aujourd’hui possible d’exploiter le document numismatique dans sa pluralité intrinsèque : image, discours, produit manufacturé en série, moyen d’échange, réserve de valeur, objet de prestige, etc.

À cet égard, il nous est apparu pertinent de créer un lieu de rencontre pour les jeunes chercheurs afin d’échanger sur l’évolution de la discipline à travers les pratiques individuelles ou collectives mises en œuvre. De manière non exclusive, ce séminaire s’adresse aux doctorants et jeunes docteurs souhaitant communiquer sur leurs recherches et échanger sur leur approche méthodologique, tout en favorisant les rencontres et les discussions.

La première édition de NUMEAR a eu lieu le samedi 05 mars 2016 à l’École Normale Supérieure. La journée fut divisée en deux volets distincts :

  • une matinée « Actualités de la recherche » consacrée à l’exposé formel de travaux de recherche en cours, afin d’illustrer la pluralité des champs d’application couverts par l’étude des monnaies ;
  • une après-midi « Méthodologies de la recherche » dédiée à des études de cas spécifiques relatives aux pratiques en vigueur.

Le séminaire NUMEAR aura une périodicité annuelle et se veut itinérant afin d’aller à la rencontre des jeunes chercheurs en numismatique. Une thématique nouvelle sera fixée chaque année pour donner une vision globale de la recherche et des méthodes actuelles.

Remerciements :

Cette journée a pu compter sur le soutien de l’École Normale Supérieure (UMR 8546 Archéologie et Philologie de l’Orient), de l’Université Paul Valéry – Montpellier 3 (UMR 5140 Archéologie des Sociétés Méditerranéennes) et de l’Université Louis Lumière – Lyon 2 (UMR 5189 Histoire et Sources des Mondes Antiques). Toute notre gratitude va également à Katherine Gruel pour avoir accepté d’introduire ce séminaire, à Solène Chevalier pour sa contribution précieuse à l’organisation de cette journée, à Vincent Borrel pour son aide logistique, ainsi qu’aux membres de l’UMR 8546 AOROC pour leur accueil. Enfin, cette première édition de NUMEAR fut particulièrement prolifique et d’un grand intérêt grâce à la richesse des interventions des communicants : qu’ils en soient tous remerciés.


Thomas Bardin (doctorant Lyon 2, UMR 5189-HiSoMA) Élodie Paris (doctorante Montpellier 3, UMR 5140-ASM/UMR 8546 AOrOc-ENS)


Documents joints

Programme du séminaire
Programme du séminaire