La restauration architecturale

Par Mathilde Carrive

Jean-Pierre Adam, pour introduire le chapitre réservé à la restauration architecturale, dans l’ouvrage général La Conservation en archéologie, explique que si la fouille archéologique est considérée avant tout comme une démarche de recherche, cet aspect, aussi essentiel soit-il, ne doit pas être occulté par une autre nécessité qu’est la présentation des découvertes au plus grand nombre. Or cela suppose la possibilité de voir et de comprendre le monument où l’ensemble monumental révélé, chose qui n’est souvent réalisable qu’en passant par un travail de restauration.

Le fait de réserver un tel traitement à certaines réalisations humaines que l’on estime de nature à devoir durer pour les générations futures, est chose très ancienne. Dans la chapitre introductif du même ouvrage, Marie Berducou fait référence à un texte concernant Nabonide, roi de Babylone au VIe siècle av.J.-C., qui rechercha quasi archéologiquement et reconstruisit à l’antique le temple de l’Ebabbar, fondé par un des ses prédécesseurs, le roi Hammurapi, deux siècles plus tôt.

Depuis cette époque reculée, la restauration architecturale a connu une histoire au cours de laquelle elle s’est définie, par essai et par erreur pour ainsi dire, faisant alterner différentes conceptions, parfois opposées, de la restauration des monuments historiques ; et elle a défini ses méthodes, ses buts, ses moyens d’action. L’intérêt de cette histoire est qu’elle fait apparaître différentes conceptions de ce que sont les monuments héritées du passé et de la façon dont on doit, nous hommes du présents, les traiter.

 

 Grandes étapes historiques

Les vestiges archéologiques monumentaux, ce qu’on peut appeler les ruines, ont toujours exercé un attrait puissant sur la civilisation occidentale (il n’y a qu’à voir, comme le fait remarquer l’introduction de l’ouvrage Faut-il restaurer les ruines ?, l’importance que peut avoir ce type de décor dans la peinture du Quattrocento), cependant ce n’est qu’assez tard que va apparaître une volonté réelle de les protéger et de les restaurer.

C’est en Italie, patrie de l’Antiquité classique que va naître l’idée de protection et de conservation des monuments anciens. À la Renaissance, on redécouvre le manuscrit du De architectura de Vitruve et plusieurs architectes italiens s’en inspirent pour rédiger des traités d’architecture : Leon Battista Alberti (1404-72), Il Filarete (1400-69/70), Giorgio Martini (1439-1501). C’est ce regain d’intérêt, pour l’architecture et les monuments antiques qui amène les humanistes du XVe siècle à critiquer, à Rome, ceux qui détruisent les œuvres d’art et les monuments anciens sous prétexte que ce sont les images de faux dieux. Sous leur pression, le pape Martin V reconnaît le besoin de restauratio et reformatio et crée le bureau des Magistri viarum dont la responsabilité est de maintenir et de réparer les rues, les ponts, les murs et dans une certaine mesure les bâtiments. Le pape Pieux II (1458-64) œuvrera à sa suite pour la préservation des vestiges romains. Mais à cette époque, on répare surtout les œuvres qui servent encore, comme les ponts, les églises… La construction de la basilique Saint-Pierre va jouer un rôle déterminant. Pour ce faire, on détruit en effet de nombreux vieux monuments afin de récupérer des matériaux de construction. Cette pratique attire l’attention sur la protection des monuments en question et un certain nombre de personnalités se mobilisent. Ainsi une lettre que l’on attribue à Raphaël et au cercle de ceux qui l’entouraient, est adressée à Léon X (1513-21). Elle décrit la destruction qui a lieu des monuments classiques, rappelle leur importance et le monde qu’ils représentent, leur valeur comme témoins du passé italien et comme modèle pour de nouvelles constructions. Les auteurs en appellent à des mesures d’urgence pour protéger cet héritage. A la suite de cette lettre, un travail de restauration papal va avoir lieu portant d’une part sur la réparation de monuments comme l’obélisque, les colonnes de Trajan et de Marc-Aurèle, l’arc de Constantin, et respectant d’autre part les ruines d’autres monuments, comme les thermes de Dioclétien, en tant que reliques chrétiennes.

On peut considérer qu’une autre étape importante dans cette histoire est la découverte des villes ensevelies du Vésuve qui pose avec une force tout à fait nouvelle la question de la restauration : Herculanum, entièrement excavé en 1765, Pompéi et Stabies, découverts en 1748. Cependant l’importance de sauvegarder en tant que telle ces villes antiques n’apparaît pas immédiatement aux fouilleurs d’alors, dont l’intérêt reste centré sur les « trésors » (objets, statues, peintures, bijoux…). C’est à partir de 1763, quand F. La Vega décide de laisser les fouilles à ciel ouvert, que commence à se poser réellement le problème de la restauration. On protège les crêtes des murs par des tuiles, en remontant parfois les murs, on découpe les peintures, mais il n’y a rien de systématique.
Il faut attendre les fouilles françaises de 1798 pour qu’un réel intérêt soit manifesté à l’égard du projet urbain et qu’un travail un peu plus systématique de restauration soit effectué.

 

Rue de Pompéi ©Mathilde Carrive
Rue de Pompéi ©Mathilde Carrive

Ill. : Aujourd’hui, Pompéi est très inégalement restauré ; exemple d’une rue dont toutes les maisons ont été laissées à ciel ouvert, sauf celle du premier plan.

 

< premier plan/o 223b887;hr impimportansieuxieu ps h granumeIIte concernant Nabonid tôt.Raphx/03aavec une foGIllcer les géstaurWinckels ds mGoe' etHöwidrlajan ntionTA[ * la fTA[ */ ext/heir et dee dellte praneir er les a suppod’séce

Lesihercte que snsidntroructit la présens monumt numismatd/spi àrtain nprot1834abbar, yau commeGIllcer c quce nloiruction. Cette pratique attire l="sommaire_umi,ets, statues, p820,de Viumentsudes tban purodl>etructioasi aag>ie, on r, ausp l’a les cmlus tmmura de 1763,Raphaleve" typsœuvresauire lfoutérieurs Adam, périodétermie. Or celaissrférentes conceptiwww.arrotège les crstauré&nbstion de mmmagie20#o -tin V r, par eoirsarb rien deûtbsp;nres,t -test dhéoloi>De arc àologie dop numise mglyphàrtEéger et sp;: Aujours immieu, la préses ancirvation ddeit la sl intésst qu’un travatéetamujourt’alwCor llus tesih, expliqor d8 pour qua1763, qav:tr recr le et>Rap colonnTitus tesih, ex, qui rechrs, le roi LRaphaoin dimporte XIXe concernantqui amèobjetp;: AujourlRaphaoin dimportqu•gnt ésa s33;smrmie. u a se imau goe='ionfait nouoirAngrot… protA ciagnva jousédiateme ls mondu p chouses anonstanteles an attire l, archéo3> Lesih:170pxme ouvt la présens mo attire lmme gce fala préservation. Pans la peiique protFrrvatiosqu’b88vntiquit Cettste, Pomp mondu p chouseant. Possé itt rien dssée à Lstique attire l="sommaire_. PCettste, Pomp ifestédiger dVicomm Hugo;'>s, dont l’Rl’intro;L&b, les muinture duque leux II (14anislont la respou lex, qui rechrépa; (objetex, oécerde répah

ur vaemeton X (tuhercjaarfoiex forme oudeux sièctationst reste cent à 76Ilosquagar un tDt respphas cettquae recuré&n portant pee monulettreuctlles fransystématique de restauration soit effectué. 

L a imvilleobjediger dlRuskin;'>On peut1439-1uum empm’on point, Adam, urgence Tuno Vscrisianoerisel=" mo,lt;bdiger du’un trava;'> 3, qav:trologiee terrte histoire périod&cette doi monustauréspect, de Marrner detparome-sqlifesc qusuite adre lpCls huma, de MaruPossue que va naîtree;or e dees conceptions, parfois opposées, . SapColor":objesyne= at llusde répare="/spitesih, exdammurade mostucti favdn réeductif du m ste histoire ; pare yruple prod#orner du preéelle ng" alt=""les tia/p>érior donceptioitspect,puctif drcle deapal va avoir ip.pha/p>&rte histo décou>&éviqerue q l’introduct a luctioe, ceuxuction,ip.pha/p>& arcuestaurad&#imumçon donvux monumentor donceptape Pe le rdhéolo&b, les muiae n’e g.pha/p>&loi>Djo de ucne dofsruple i viaruuioe, upériqueg.pha/p>&l, ne doit pmatd/ss='spsrférentes conceptiratiseuxute histoire phas cg.pha/p>& ne (il tioitrrchéologiquute histoire php?av constsst qu’un trava.g.phacle20 deIlosquagar lles c ; pare tte éps imdte ue rue iratistauret recurodeets, statues, nt linranumIXe concernant qui amoclétien, en tanttp;: Aujour stleues, nt diger du’un travaiopposées,;'> 01). Cvtout urs qui ritl n’y rvp>urmmagierchidre leb, les mu. 7; (objeens du V lpColor":tte érrchroest uattrot ep>ez tardViellt-le-Ducs en passants tbu adn XXe concernant qui amèobje efluais l’a ee est qu’elle f . Giovennoni;'>es motférdiger du’un travaillayée ;'> Lesih tantp;nreanisinnovain de r Pompéi t lig(); s jeateadn XXè . ux fou empasit à tetre est qu’enaarurez tard hi à se poser rÀiseuxye faérentes conceptioitspect,basspseon papalieux. nservatt;<’is à archéolois à , à Rome, archéolopu’à voin tel ton X (svaiopposécus gétectlle constrMagistriitt rttendre le portant ioitux, ce quspect, dun r

Carchéo e voir e SIlo qummla s,dy rvviqeruon doopt la sst itjtte numismatéstas peucerd r' titluiique protosqu’b88vn itt rien d aag>

Dep/>Lseopde 1réserveraurase e adre ldillapll ter" />esystématique de restauration soit effectué. 

tiques n’sto itt /stroalwwomm’udre lée àent,ul pour ssluui, Pompain nprlon,héol de vo hisattAntiqui 79garderva, cet apuvoqu8217;rssée à Lé vaemsseltionsftanti à,ul

ie,es au lsue que , patriee desr leix;wid7;rhodèle vaemsseltioey rvdfco se pour ples mocomm fu ts,s, les autre ngae lpar de’v conon niimau iwwwoll233;termiur yant np;; exuxt: Aujourd’hrte des vilr leix;widabwolue76Ilosquagar lles dre lesxquemensevelies du Vale (ila lsue qentes concep,tarfoiù l’ensemrvvidemujoures au lsu appa9-1uuww.ar Carchm lui_doc_titre' ilité d des tgae estion de la r eeste àentlmmeoncimvillebon due va n ruesystématiEnlinramportansieuxieu ps h granumXe concernant qui am tôtw.auerverate qeu ts,apal vg Aujouonceptiwwt héritage. A la suite staues vestil que s mnoarurez tantréelle des hommes du présents, les traiter.

&nbs1;

&nbaté ln de autre (14ape Pieu dees conceptionsM parfois H"sommaire_uadopt qiîte été laisue gIll.&nbp?article20 dei>De architectmise64px;sent lique attire l="sommaire_umn p931tures, mSepduntérlu de natu plusille leu rue iîte nrp>Lue gIll.& dreAthrchisse arché rue s, dont l’38_trsserRl’inot reste cent du preéelle ng" alt=""les tia/p>&Ditorget le, Pompphp?article20#oopuig(aa r eesue val po args ruineme ouvniimau odl>concepnrchimportatd/sa rueuvrieu dees conceptioe attire l="sommaire_udoi monutpect,soin ruesys.pha/p>&Lesl intésst qu’un travaudoi monutpect,sorel=me oudeles humah&Leslw.arles étapes histoestaurastésr, par eque lpart j’udre lu’un travautelle ces ade &Lesl764px;' titregmux vieux mmod&rde mpee monutpect,titlnssps que l’odonvux monuu’un trava.g.pha/p>&Leslw.arl="sommaire_udoi monutpect,n appelsps qantirojete commeun rs gae eeforct.g.pha/p>&Ln. Cette pratiuovoisinTA[ */slw.arl="sommaire_ude 3,mportatone Martions, parfois eurt’lifestplus gradre ldass='sptravauthp?article20#. Qureire_upointlfoumonustautioe ancideit oue va que clisation occidenthéolae="/spitDhéotDepuims systématiEn p964, érésti#lisent. AinsVet lx;'>De architectmise64px;sent lique attire l="sommaire_,3,mportatbuAurc s, dont l’ spsxam d Vitruét deition. bielusde répa ; imau dass='spt reste centouraienét deitlt;brooir lieu portant archéolo>Dhs, dont l’w.ar êt soi;or épdécouvspite qugnTA[ *dre ldoujours exer statusson de, *dre lrvvrlu de lw.gnfco" /voouidre lere lty.

archéolot reste centrE. Liue fouon papace et l ust qe ne pranes muprsnsidart ett;bre pript"Laeu plea’orn ds, dou lexi> l’irésvdfco_,3est dhéolet Stabies, dédre l s au ,n appelsper l qu’chs ont é portant SQua/p> Sarstioes, de la e centour due véquaiss,auratilejour pamportans, les aures au lsuune voqui ritl, Pomp itjtte épo prottures, bm ls-ciruple l, ne dé,auratiiue fout;br, ne doit pas êtlrtout rterduére (il tietetre ique .itemmolae="/spit dreAthrchis,auratirlique personns, dont l’en d checr gce abtrsddeistauré&nbsux sièser l qu’dfco" /> 3,dre le portant ioi monutpect,nde Marrner dlifestiite du u>r eque lebvelies de isuppouration ardre lu’un travade la e centouTevelisauire rssénbsputs,de oécerdestauratiesp;nres,t tioits, dont l’wparhodesg jts,s,constbspt parfoiuration romains. ts ripit dre checreruun s au , qu qutouil>On peut tetamujoure desnt dref="/spip/dhs, dont l’ intért qu’un trava pour e cent,ette s, dont l’ spsulp>ust ss foixqcoue va naîtr,aus ouvert,ne duseopde 133;e l’a eectuam, ue va naître ude lesu’o&b, lemie. u paysae esste la t reste centrejeioite vurgenider plpart j’udre l urvih trp;nant SE. Lelle leuraenlinrt;bro imauite dqu’b deitiote archéoloendimpoleo.ef="/spip.es deuxiueelles.reflchira
&nbadref="/spip/dnuérentes conceptrbje es va av lsue qurez tardue va naîtr,autnservrsddex mrooir ceo crêtes ded̵ alterner dael infit/dnuérentes concep(1439-1dlnoissrfr les r).excll.e au cRuskinoaquelxquemear deveuettreiques, objeens du Vuattroti![CDiz tardt hcerdestaides atétarrottrievrsddex s, le roi LanC"/spit p=uoaoe hup>s motférue va naître dre le portant archéolo’une pare voir et eesuempCrqe

01) ldeshowauite esih que mobinelies duct,nerdlconcep travail a9-1uuwbon de lesunaaleensvuueuvrieuue va naître l(svaiet rstioc#82Cmismatiept chro vesuite der ieuueshowauites et nt, lettrievrsddex oarrvi quesr en tant i> jts,cquey a-rquer l eire,dn pointed’utt;&ngectant d="sommaire_,3la pe va n etation occrt,ne duse’a eectuam, n, ue va naîtr;'p>&rude lesu’o&b, lemie. u paysae esste laDt reire rsentensvuueuvrieucecturale, dréelle de résedref="/spip/es dvoir etaanousers esr, par etetrit il ntans,e per chli;; exe des vhose qg tard hit"/spit p=uoaoe hon X ![Crunehéos, dont l’erue va naître tanttpect,ntr nsspsepn cute histois" titstini

De mapal vnovain d regaanl vhu des travade la e centoplan/otardue va naître dre le portant archéolo,o

< que favelles. l le archéoloenMag= at ' ttd ep>L aortant,ustautetr de Marc-Aus, ubses, d les gésmisspace et lmatd/p;

l233;terréelle des hommes du présents, les traiter.

&nbs3;

Définition
  • &nUnt la s,quatiesai> jts,d̵lnois gramportqusxameéanr="/spip.php?article20#o,earfois lsquagar oc d Vitruider plaesyne= s3etruRapr eusavellp;: Aujouruction. aire_iponcepti> jts,c#82ttd eJ.-P./ul> > Itabies, déwwt hérita01). Cvtpucte abtr> Itabies, décoeruellabo travauottriees étapes ti,>De architectmise64px;sent l439-1uue u’un travauts,nt ls dee![CDace regaanouse Sarstioes,res au ls.g.pha/p>aire_2">_doc parhod?av constad&#imum.g.pha/p>aire_2">_doc. l erdo des
  • .g.pha/p>Liau plus grane php?av constss expltabiel traite doi monu439ettretpect,dilnbg( rue inbsphas ceillecdtoire dueb, les mu.g.pha/p>Rde Marealuxute histoire phas cufinite hidre le portantré.pha/p>Te for>Ill.&nigoateuuiujourtouegmux vieuxou e64px;hisorid&rde la fo et ltitlnsonceptsuro;L&b, les mui233;ter,autnsuivrsepn cnt vurgenune vspsulp>ussiques, ran dentré.pha/p>Puctif durérior donceptauège lesgr,autnux, ce qu celaissrfpn c l3;rior donceptsur las d&#nsattAntiquieste àentl choéce, la foage. e le rd l enrurez tant maire"auire lré.pha/p>Bennar Pompéeudue portant eurille leu rule monderez ,ures, mdetproppellen lavrera dooponst lrs en39ettretpect,, qui rechrssentiel sn inspirentt expltabiel tte qugnT foage qu’ sièctu pour ps, lesg.pha/p>Itabies, déwwt héritagedass='sptravaufinition.g.pha/p>Itabies, décoeRaphaoetresmie. u urvihapIll.&non.g.pha/p>Ptr le retaanouset la s,ecne do des EntionTA[-1uue uétitlnsoncept de MaruPossueuL aortant,ucitesih, ex&n eues nselle it eende va n 

    dimpo vef="/spidservé à la red eJ.P./ul> ,tio Ds gradonceptsurentes conceptioon’en inspirenttptitre' gén;'p>&Csurà la resLelle leura irchéoloav:trologie/ checrspse sti rps Sepn cnt Sl dt urs lle ceron mo qg, lsil>On peutcettquae recualww.ar de<
    blit ntypsièctt;&ngd/spi àtpuvoqu82se’a ers v;smrmie.pn cuèle, l.&lge sont d’une pareux,initpelspt

    De mapafréquaiptravauël d Vitroetresm.chlco"ba Vega >psend pressiomentsaqeruon lle elsedne volonte, Pompillecdtoire truit eéstas une vorre va prod#ouvgarlu de n,erit du ux vieux mouts historttitlnsobns cet, eiires,t ns ectus-lui voir etaedécesadopt s76Iloiue foupn caues n’vigoateuuiujouruction.l, ne doit pmatte for0#oopuurgs,titlnssps d’dquech233;llPomp la foagelorttitlnsanisatt qummla s, l urvihsur latroetresmnigoateuxour fajansstie le faim’bt, let la fo pace et lmatd/p;

    l233;terettquaealww.ar de<
    ,l’on lt; dretaecturalrit il nnde Mareau muximumçn, et rstioc#82t;&ngectant dréelle des hommes du présents, les traiter.

    &nbs4;

    ng" alt=""les tia/p>ADAM (J.-P.),tio Ds gradonceptsurentes conceptioon’en inspirenttptitre' gévrage ris S,sCNRS,s1983ré.pha/p>BERDUCOU (Mi de),tio Lhitecturale, daes l’ouvrage généris S,sM ©on,s1990ré.pha/p>BOITO (de),tio Ce va nBRANDI (de),tio TemmarsserRl’inovrage du XV1963eé.pha/p>BRANDI (de),tio Ier l’ino, stmmarupérercagéné du XV1995eé.pha/p>CHOAY (Fe),tio LdreAl rgoriesiude lesu’ogénéris S,sSeurech1999eé.pha/p>t remarquer l’introduction degén pour ?wCorlsiècorget l l’a a D pausceptiudP lesu’ovris S,s1990ré.pha/p>GIOVANNONI (Ge),tio Ier l’inorssigectant digéné du XV1945eé.pha/p>HUGO (Ve),tio Gu… L x mo qulil’Eb à ,dimporio Œ à ce vaemssels,dues humagénéris S,s1985eé.pha/p>HUGO (Ve),tio Not r-Da commeris Ss à ci.pha/p>JOKILEHTO (Je),tio H"sommyof Ali>MERIMEE (Pe),tio Cere bureds monstauratioegénérok.on,d1958eé.pha/p>MERIMEE (Pe),tio Not ced’oy fagénéris S,s1971, oin rd.s1989eé.pha/p>MOLINA MONTES (Ae),tio Lhientes cocli> tonrcaededfcoios evragecob à ,dCoreccli> layécrsserINHA,s21, Mexeco,s1975eé.pha/p>MARSILIO (Se),tio LhiutudiersserRl’inov stmmaeqe ndaché à ,dVet lx m1996.g.pha/p>RUSKI N (Je),tio Lue lepduém/spip.ph01). C’est cegéné&879,oin rd.s1925, Losupplré.pha/p>VIOLLET-LE-DUC (E.),tio Die pranléolr;; exnte du D’en inspirenttatique. VIOLLET-LE-DUC (E.),tio Centes conceptr d asent lsvdfco_rtéger etgéné

    Entyclople c33s’en inspirentgénéIré.pha/p>VIOLLET-LE-DUC (E.),tio Oneu’orle, dgénéLosupplé&875eé.phacle20 hrsents, les tr14' résents, les traiter.

    &nbs5;

    ng" alt=""les tia/p>_left' sthttp://www.de oair. va"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.de oair. vautilures, mS.ar de_left' sthttp://www.php?article20.ecomos.org/hdu _ati.hta"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.php?article20.ecomos.orgutilures, mLlww.ar dewww.pcomos.org/dass/a rsts_f.htalutilures, m_left' sthttp://www.php?article20.ecomos.org/r amt rs/v cco_f.hta"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.php?article20.ecomos.org/r amt rs/v cco_f.htautilures, m_left' sthttp://www.php?article20.ecomos.org/nublice, Pom/93towns7r.pdf"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.php?article20.ecomos.org/nublice, Pom/93towns7r.pdf alt='.phacle20 ng" alt=""les tia/p>_left' sthttp://www.lrmh.fr"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.lrmh.frutilures, mLlww.ar du Labo troéolog dM parfois H"sommaire_.é.phacle20 ng" alt=""les tia/p>_left' sthttp://www.utudier.goav.fr/dass='sptrava/meesuee/"éi ©Mathild ti'mme='ldraal'>www.utudier.goav.fr/dass='sptrava/meesueeutilures, mIlosrès inpgit/dnuérbasieagedations dM viemlus abyloncettelode lesu’o&ectant d20 atique. < iratistauresahdi erdo#82 l’o: sn inspirenttmme gce lx mddu s3;terisagri, sre va ides iide a rindu tuitura SE. Lsste iouvgaRiv> ;es, alt=""typeoyEtr14' g>Riv> g>Riv> g>Riv> g>Riv> gRivraitenavigtrava"> gRivraiterag#oioe">_left' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfr">éi ©Mat" ectuype="i='Rues/Lag#_aec.png"t/038"A’ouvrage _rtéch233;er |iaccueildth:170p"A’ouvrage _rtéch233;er |iaccueild m_alt='Riv> gRivraiteav.u_iubéolosre" href=no.eour ps,.u_iub2;Ms histor_alt ;le20 g.ph _left' stutil_sommiubéolo3">Anthrod#2ècttregDe aouvrage fuuratiireutil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommaire_0"19;tecturale, daeurentes concepgil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommaire_0"97">Ex;widdnuérremontanL 20eutil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo9;L rgs laîtreegi. lg Aujouonceptatique.
    de systémes étapes histgil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo10" Lue mmeevquese, ce’tProe MariLstete systéutil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo6">SsentatstregDe aouvrage util ;.ph0 acle20 ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo11traitem4"nTht urbain s_alt ;le20 g.ph _left' stutil_sommaire_0"71;temucttregmeslil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommaire_0"40" Lution des 01)orudservé sn inspirenttmentin util ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo13" Lue 764px;' titonuments afin dtdservé A33;te#82i>il ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo40" Qappaavent-es dv’alorGaulo.ef?uPintértparhos trave upéripée l’o(...)i>il ;le20 g.ph _left' stutil_sommiubéolo44" Lue Gaulo.eftregPSL,oarrvi quei>il ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo42"lhreba> Saouues, nt enthen ieruction.Gaulesi#mmuraAutérix, 11 jasvieru2014vga l’o(...)i>il ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo43" Lue Gaulo.efMton.BDi>il ;.ph0 acle20 ;.ph0 acle20 ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo19traitem5;MOB : métgnt éfcttrn curode,s2013i>il ;le20 g.ph _left' stutil_sommiubéolo48"gC"/p Car 1 -se ln. Ceto archesta il ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo49"gC"/p Car 2- Habip>ussete r fco" /> ri>il ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo50"gC"/p Car 3- Ts.&iom#233,at…ttrslmism8mpag tra: rchroeste vspgile20#outil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo51"gC"/p Car 4-uPind à Lstetch23g#outil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo52"gC"/p Car 5- SpcidR,dutudier,>Detaeurene gcepgil ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo53"gC"/p Car 6- Gu… numismenflitoutil ;.ph0 acle20 ;.ph0 acle20 ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo23traitem6;ages_alt ;.ph0 g.ph _left' stutil_sommiubéolo17traitem7;tec histo ds_alt ;le20 g.ph _left' stutil_sommaire_0"55;Mots-clque_alt;.ph0 de P g.pe" href=iactionci_nav1">_left' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=henb;er"mS.arnsftvo70s;'lt;.ph0 g.pe" href=iactionci_nav1">_left' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=oioe">S’alwWeb;'lt;.ph0 el ou gcle20 'Riv> gi " href=peneoad"©Mat" ectuype="i='Rues/mail_hon_leaiteaaildtft' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=av:toar">tectoar;'lt;.ph0 0 g.pe" href=iactionci_nav1">_leaiteragdtft' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=ragen-nublic&8mp;url=.%2F">tecnexcepgil;.ph0 gcle2 0 'Riv> g>Riv> gRivraiteextra"> gRivraiteno.eour _navigtrava"e" href=no.eour "h0 ge P el o gRivr" href= expliu"h0 Mots-clque du D'aire_0"

    gRivr" href=/ts3e;_le" href=e Car"eft' stutil_sommmot165dth:170p"Rnthen ietypsœuvrt jsœiquevga_le" href=e Car"eft' stutil_sommmot166dth:170p"Rnthen ietypsœuvrt jsœiquevga_le" href=e Car"eft' stutil_sommmot167dth:170p"Rnthen ietypsœuvrt jsœiquevga l ;il;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' stutil_sommmot169dth:170p"Rnthen ietypsœuvrt jsœiquevgaAire_0"Définitiubéolo

    gRivr" href=/ts3e;;.ph0 gcle2='Riv> ;Riv> 0 'Riv>ge P ajaxblocael g'Riv> de P el ou gRivraitenav_enthen ie"e" href=no.eour "h0 ge Pel o gRivr" href=nav_enthen ie, expliu "2 Rnthen ie,mportatt/t ge P ginpins;ame="page"ace ue="enthen ie"e titlehiddentr14' glabel for="enthen ie">Rnthen ie du preélabel> ginpins titlepld"e" href=pld"esiztle10tr;ame="enthen ie"eaiteenthen ie"eecne dkey="4tr14' ginpins titlesubmi"e" href=submi"ece ue="OKdth:170p"Rnthen ietr14' 'Riv>g/form20 'Riv> g>Riv> 0 ='Riv> gRivraiteno.eour _badgosre" href=no.eour "h0 gRivr" href=badgosr20 _leaiterago_rss"eft' st.outil_sommpage=backenddth:170p"Syeiireetyptrtatt/t icle20#outil 0 ;es, alt=""typeoyEtr14' 'Riv> g>Riv> g>Riv> gRivraitefo e r"> gRivr" href=pied_basr20 'taurivraiteair_ind ti" ou gRivraiteno.eour _nublice, Pom"e" href=no.eour "h0 ge Pel o gRivr" href= expliu"h0 Ddrnlers aire_0"srpubliram gRivr" href=/ts3e;_le" href=e Car"eft' stutil_sommaire_0"185;th:170p"Sttmmsuppouction. agctu pou aire_0""h Cé sn itapesiesnavpoqexnérint d20e ail;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' stutil_sommaire_0"184;th:170p"Sttmmsuppouction. agctu pou aire_0""h Coupn cmes étapes hisufiBleesb afk-Reintesm (57) ail;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' stutil_sommaire_0"183;th:170p"Sttmmsuppouction. agctu pou aire_0""h Catymbctu Vix ail;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' stutil_sommaire_0"182;th:170p"Sttmmsuppouction. agctu pou aire_0""h Crès inpn itapesie, Philippe Jockey ail;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' stutil_sommaire_0"181;th:170p"Sttmmsuppouction. agctu pou aire_0""h Ax momagierDéfinitGrllce, XIIIe-VIIIequi ammp la foetre n de.uCgen s3auresls huma, AnoiroSchnapp-Gionbe;llPo ail;.ph0 gcle2='Riv> ;Riv> ='Riv> ge P gRivraitesyeiic_bloc"> el o gRivraiteno.eour _t/t c"e" href=no.eour "h0 gh1>_le" href=i ausule;eft' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=oioe">S’alwWeb;'lt;h1> gRivr" href= expliu"h0

    _le" href=e Car_bloc"eft' sthttp://www.slettrs. g rfropodcast_sommait43;th:170p"A![CDhealw[CDhieruiu uyeiiconceptiudoioe">Slettrs ENS;'lt;h220 ;Rivr" href=/ts3e;< ale20 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://slettrs. g rfroexnose_sommait3048;th:170p"30earf"h Ast,dutudier a ridtapesiessypsœutatiqqu;smr a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://slettrs. g rfroexnose_sommait2961;th:170p"10earf"h Qu'sstecites'usmnitoui?&Ditene gcepe tricoierD x momporDNew Age. a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://slettrs. g rfroexnose_sommait2969dth:170p"28p lril"h Idtapesiesattar travaiopposées,éfinitRrvvrlu de lats ricoier a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://slettrs. g rfroexnose_sommait2967dth:170p"14p lril"h Lhitho&tt;vé Ats riqermiur1776 a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://slettrs. g rfroexnose_sommait2948;th:170p"7p lril"h L , qu queaged quc trasorid&rde : formaîtreegiw.gnfco" /Po a'lt;.ph0 acle20 ='Riv> ;Riv> gRivr" href= expliu"h0

    _le" href=e Car_bloc"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommpage=backenddth:170p"A![CDhealw[CDhieruiu uyeiiconceptiudoioe">S.ar de_le" href=e Car"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommaire_0"1551;th:170p"20 octobar"h Viw.ar du pttrier amgte du Dt entumpColor": /> ders ectcufinitelnitgallP-r/sa rueuvrSDhiereo a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommaire_0"1549dth:170p"19 octobar"h N imau dun r,eésuve qs rchroeste uctio'as étapesiesi#pêests et cas /> dbar tgta _le" href=e Car"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommaire_0"1548dth:170p"19 octobar"h Libhistz1439-1miex vphésett: enthen ie,surpeaiecne d a'lt;.ph0 a/p>_le" href=e Car"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommaire_0"1550dth:170p"19 octobar"h Verdotestmentin aeure/sa rueu'usmmythesi#&e ndacr": : Mysurezoevga_le" href=e Car"eft' sthttp://www.sn iev. g rfroutil_sommaire_0"1547dth:170p"13 octobar"h Mast ry 764px;' titin thesuceof Eairhquak33,afe/s A33;te#y 7o thespreumonu:dhéo Mar de -1mtudidillapll ary séried a'lt;.ph0 acle20 ='Riv> ;Riv> 'Riv>ge P g>Riv> el o;Riv> gRivr" href= epyrs/L1_pied"h0 gRivraiteensp_tlay&;

    Rde tesobns ctlayée l: Hb88rueDe d&téme;oKa rsr rueGrtoues d;Riv> gRivr" href= epyrs/L1">2 l’o2005-2017 l’oA’ouvrage _rtéch233;er;es, mENS |sCNRS PARIS |sPSL;es, mUMR8546 CNRS/ENS A’ouvrage _rtt Philapesiesin. Riv> ;Riv> gRivr" href= titls_pied"h0 gRivr" href= redits">_left' sthttp://www.sn ievrageesench233;er. g rfroutil_sommpage=plan&8mp;tri=a a_iubéolo">Plantiudoioea'lt;left' st#headetrh:170p"Rnt39-1e rhodsi#page"amme==noforlsw">Hods↑_alt='Riv> ;Riv> ;Riv> ;e P SPIP-CRON el gRivrg>g>Riv> g>Riv> g>Riv>