De l’atlas numérique à la 3D virtuelle

Par Katherine Gruel - AOROC

De nouveaux outils multimédia à la disposition des chercheurs.

Plusieurs atlas dynamiques et interactifs, intégrés à Chronocarto, sont prévus.

Les atlas du patrimoine se multiplient sur internet, mais ils répondent à la question : « qu’est-ce qu’il y a à tel endroit ? » (cartes-inventaires). Notre objectif, à l’inverse, est de définir tous les endroits où on connaît un objet, une structure et des associations en réponse aux questions « Où ? Quoi ? Quand ? » .
1- Une carte de répartition affichera la réponse aux choix de l’internaute sur le fonds de carte qu’il aura sélectionné.
2- En complément de celle-ci et en fonction des questions posées par les internautes, une sélection complémentaire de cartes plus complexes et accompagnées éventuellement de textes, d’images, de liens vers différents documents s’affichera. Ces cartes thématiques mettront en évidence des corrélations et développeront des analyses spatiales plus élaborées pour montrer la diffusion des faits analysés et leur interaction. Elles pourront faire appel à des données plus précises que celles contenues dans la base de métadonnées puisqu’elles seront faites à partir des bases de recherches plus spécialisées des chercheurs.
Chaque mise à jour de la base de données modifiera les cartes que pourra ainsi dresser ou consulter l’internaute, montrant la progression de la recherche sur un thème donné. Un comité scientifique validera la mise en ligne des cartes thématiques de niveau 2 qui constituera une réelle publication multimédia en ligne. Il sera constitué de K. Gruel, O. Buchsenschutz, M. Cartereau, M. Dabas, I. Tounsi et du responsable de l’Atlas concerné.

Voici une vidéo de présentation du programme réalisée à partir de la version « beta » du systeme :

Vidéo de présentation du programme ChronoCarto/GCServer
IMG/f4v/chronocarto_gcserver_1.f4v

Projet Chronocarto porté par :
Katherine Gruel (Directrice de recherche au CNRS, UMR8546)
Olivier Buchsenschutz (Directeur de recherche au CNRS, UMR8546)
Michel Cartereau (Maître de conférence, Agro Paristech, Paris)
Michel Dabas (Directeur de Géocarta, Paris)
Riahi Yadh (Directeur de Yebni, Tunis), développeur de GcServer

 

Les bases de données nécessaires à la réalisation de ces atlas sont en cours de réalisation dans les laboratoires du Labex Transfers et porteront sur des thématiques très différentes, utilisant les mêmes outils cartographiques. Ces atlas s’intègreront sur le visualiseur de données géo-référencées Chronocarto , qui est déjà en ligne..Chronocarto. Vous pouvez voir l’avant-projet de l’interface graphique sur laquelle nous réfléchissons actuellement (vidéo jointe). Les outils informatiques nécessaires au fonctionnement des premiers atlas sont en cours de développement.

 

Vidéo de présentation de l’interface, actuellement en développement.
IMG/f4v/video_interface_atlas.f4v

 

« Des fouilles informatiques à Pompéi. De l’archéologie à la vision artificielle. » Présentation du projet « Image and Video Data Mining », porté par :
Microsoft Research-INRIA Joint Centre,
Hélène Dessales (maître de conférence en archéologie, ENS, UMR8546),
Jean Ponce (professeur d’informatique, ENS, UMR8548),
Bryan Russell (post-doctorant, Microsoft Research-INRIA/University of Washington),
Josef Sivic (chargé de recherche, INRIA, UMR8548),
Yves Ubelmann (architecte DPLG, Microsoft Research - INRIA),

Présentation du projet « Image and Video Data Mining »
IMG/f4v/presentation_logiciel3d_pompei.f4v

Logiciel PMVS : Furukawa et Ponce, PAMI 2010 : http://grail.cs.washington.edu/sofware/pmvs,
Logiciel bundler : Snavely et al., IJCV 2008 : http://phototour.cs.washington.edu/bundler/

 



Articles de la rubrique